Monsieur le Secrétaire général,

Un apaisement de la situation et un retour à une fluidité normale des flux peuvent être constatés depuis près de 48 heures.

Vous appelez parallèlement de vos voeux, dans le courrier de l’intersyndicale du 21 mars dernier, la réouverture de la concertation dans le cadre d’un climat plus serein, pour l’intérêt de la douane et des douaniers.

La reprise d’un climat apaisé ayant été clairement énoncée comme la condition d’une telle reprise, je vous informe que je suis disposé à poursuivre les travaux évoqués lors de l’audience avec le Ministre le 12 mars dernier.

A cette fin, je vous propose de nous réunir mardi 26 mars à partir de 9h30 notamment pour convenir pour chacun des thèmes d’une méthode et d’un calendrier de travail.

Le maintien d’un climat social apaisé et des conditions normales d’activité dans l’intervalle restent, bien entendu, une condition nécessaire à la tenue de cette réunion.

Je vous prie de croire, Monsieur le Secrétaire général, à l’assurance de ma parfaite considération.

Rodolphe GINTZ

Courriers