Vote sur la Loi Santé : réponse du Ministère des Affaires Sociales