Depuis le 5 mars, nos collègues en métropole signalent leur ras le bol face à TOUTES les mesures prises à l’encontre de notre corporation. Leur fatigue face à une administration qui est plus préoccupée par les statistiques et la performance, appuyée par une hiérarchie plus concernée par son évolution de carrière que du bien-être au travail des agents placés sous ses ordres. Le bien-être au travail si à la mode en ce moment c’est d’abord avoir les moyens de travailler correctement, sereinement et en sécurité.
Or ce ras le bol est engendré par des besoins énormes au niveau humain et matériel dans tous les services OPCO/AG/SURV et à une impréparation aberrante des grands enjeux . Depuis des années, la Douane ne connaît que suppression de personnels, bureaux ou brigades alors que nos missions ou nos flux augmentent de façon exponentielle. Faire toujours plus avec toujours moins est devenu notre quotidien.
Le Brexit n’est que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour les collègues directement impactés. Mais finalement leurs revendications concernent tous les douaniers. Le blocage du point d’indice depuis combien d’année déjà ? plus assez de doigt pour compter, ils se sont fait des MILLIONS sur notre dos avec çà ! Depuis combien de temps on travaille TOUS avec un effectif inadapté, la charge de travail est de plus en plus conséquente et on est toujours pas assez nombreux avec du matériel inapproprié, obsolète, ou « en attente » de livraison depuis plusieurs années, dans tous les domaines ces besoins sont alarmants pour effectuer au mieux nos missions.
« Les mouvements de métropole ne concernent que le Brexit, en Guyane on est pas concerné ». NON, On ne peut pas dire ce genre de chose, le mouvement concerne TOUT LE MONDE, le Brexit a juste déclenché la colère.
En Guyane ne sommes-nous pas touchés par les besoins ? Êtes-vous assez nombreux pour effectuer toutes vos missions ?N’avez-vous pas le sentiment que notre travail n’est qu’un grain de sable dans le désert ? Êtes-vous bien équipés pour cela ? La sécurité est elle suffisamment prise en compte ? L’attractivité de la Guyane est elle suffisamment intéressante pour donner envie aux collègues de venir nous renforcer ?
Il y a tant à dire sur les manques de la douane et encore plus sur les besoins spécifiques à la Guyane. Et face à ces revendications le ministre propose aux OS une simple augmentation de 70€ brut par agent !!!! INACCEPTABLE . Ils n’ont rien compris, on ne demande pas qu’une augmentation de salaire.
Mais on demande à mieux faire notre travail de douanier. N’est-ce pas un comble de devoir tout le temps quémander, se justifier , supplier pour être correctement équipés pour faire notre travail ?
Aujourd’hui les OS se sont rendues à la DG à l’invitation de R.GINTZ lui-même qui leur avait annoncé des avancées par rapport aux premières propositions de mardi 12. Finalement, il leur a été annoncé que les propositions d’études des problèmes étaient maintenues mais que l’enveloppe d’abondement des salaires avait diminuée pour n’être plus que de 50E net par agents et 5,20E pour les heures de nuit, nos représentants nationaux estimant qu’on les avait invités sur des promesses mensongères ont quitté la DG.
On ne peut plus fermer les yeux, chers collègues de Guyane, il est temps de rejoindre le mouvement de nos collègues. De faire preuve ici aussi d’une immense solidarité entre tous les services afin d’améliorer nos conditions de travail. Allons-nous rester à les regarder se battre pour nous ?

L’intersyndicale Nationale a largement communiqué sur le soutien de TOUTES les actions entreprises localement. Les revendications sont multiples, chacun est concerné et chacun doit faire remonter les besoins !!

L’intersyndicale des Douanes de Guyane
CFDT CGT SOLIDAIRES UNSA

Tracts