Objet : Courrier têtes de listes élections européennes

Madame, Monsieur,

En qualité de tête de liste aux élections européennes, le syndicat UNSA DOUANES vous sollicite afin de connaître votre position concernant le rôle de la douane dans la gestion des frontières extra et intra communautaires, la lutte contre la fraude et le conflit actuel qu’elle connaît.

Hélas limitée à l’impact de la convention de Schengen, l’approche de la frontière tend à minimiser les risques liés aux flux licites et illicites de marchandises et de capitaux. Pourtant, la lutte contre la fraude n’a jamais été aussi nécessaire et importante pour assurer la collecte efficace des ressources budgétaires communautaires et nationales et la sécurité des personnes et des entreprises françaises.

La douane française connaît depuis deux mois un conflit social lourd dont le Brexit a été le catalyseur.
Ce conflit est basé sur l’absence chronique d’amélioration du pouvoir d’achat et des conditions de travail dégradées, par un manque de moyens humains et matériels.
Le syndicat UNSA DOUANES, eu égard à l’importance des missions régaliennes que la douane doit mener, s’interroge face à l’absence de volonté politique de règlement de ce conflit, au refus actuel de tout dialogue social et sur les motivations qui conduisent à enjoindre aux agents de cesser la mission de «lutte contre la fraude».

Plus que jamais, la France a besoin de maîtriser les flux qui la traversent et cela passe d’abord par le règlement du conflit actuel.

Aussi, je vous serais reconnaissant de bien vouloir me faire connaître votre opinion concernant ces thèmes et cette situation.

Vincent THOMAZO
Secrétaire général UNSA DOUANES

Courriers