L'UNSA Douanes avait questionné au sujet du projet d'un système de protection de Mercure. En réponse, le DG nous garantie que le déploiement de la solution InWeBO pour la messagerie professionnelle n'aura aucun impact sur le bon déroulement des élections professionnelles.

Pour rappel, notre intervention :

Monsieur le Directeur Général,

Nous venons d'apprendre que la sous-direction « C » va prochainement modifier le mode d'accès à la messagerie Mercure afin de sécuriser les accès depuis l'Internet et les téléphones non douaniers. La solution INWEBO, via le portail sécurisé FIDEMS, a été retenue pour mettre en oeuvre cette authentification forte avec l'acquisition de 16000 accès utilisateurs pour toute la DGDDI. 16000 accès ont donc été loué pour toute la DGDDI. Sachant qu'il en faudra pour certaines boites fonctionnelles certains n'auront donc pas d'accès depuis Internet à leur Messagerie... Se pose donc la question légitime de savoir comment vont se faire les attributions de ces 16000 licences ? En priorité pour qui ? Pour le syndicat UNSA DOUANES se lancer dans cette aventure alors même que l'administration met en place un dispositif de vote électronique pour les prochaines élections professionnelles est tout simplement irréaliste. La conséquence sera pour les agents l'impossibilité de voter en dehors d'un poste « douane ». Quid des agents en longue maladie ?, en CET « longue durée » qui seront contraints de voter de chez eux etc... il leur faudra un compte INWEBO... Nous vous demandons par conséquent de bien vouloir reporter la mise en oeuvre de ce filtrage après les élections du SCN « garde côtes ». Espérant voir cette demande prise en considération, Veuillez accepter, Monsieur le Directeur Général, l'expression de mes sentiments dévoués.

Vincent THOMAZO Secrétaire général UNSA DOUANES

Consultez les courriers en pièces jointes :

Courriers